Observations satellites des vents dans les zones libres de glaces aux hautes latitudes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Observations satellites des vents dans les zones libres de glaces aux hautes latitudes

Message  Girard-Ardhuin le Mar 16 Avr - 12:10

Les diffusiomètres embarqués sur satellite permettent d'estimer la vitesse et la direction du vent au-dessus des océans. Des bases de données existent sur une trentaine d'années et sont disponibles jusqu'à la latitude 80°N (jusqu'il y a une dizaine d'années cette limite géographique était considérée comme celle de la zone de mer gelée).
Grâce aux satellites à orbite polaire, le bassin Arctique est une zone observée avec une couverture complète ou quasi-complète chaque jour. L'étendue des glaces diminuant nettement sur les années récentes, la zone découverte de glace entre 80 et 90°N est devenue plus grande et la création d'une base de données satellite de vent sur cette zone devient envisageable.

En effet, la comparaison des données de vent issues de la ré-analyse ERA Interim et d'observation satellites montre des différences parfois importantes, notamment dans les cas de vent forts (vitesse supérieure à 20 m/s), par exemple pour la zone Est-Groënland (60 à 75°N). Une étude en cours d'élaboration à IFREMER vise à utiliser les nombreuses données de diffusiométrie satellite (capteurs QuikSCAT, ASCAT, etc...) sur cette zone (passages du satellite plus fréquents que sur le reste du globe) pour établir une base de données de vent sur l'Arctique pour la zone découverte de glace au-dessus de 80°N. La comparaison avec les ré-analyses fera bien sûr l'objet d'une étude attentive.

Une meilleure quantification des vents forts dans cette zone a de multiples applications. L'analyse de données multi-satellites et modèles (vent, vagues, glace de mer, température de surface...) devrait permettre une meilleure compréhension des processus de formation des tempêtes dans cette zone particulière, et à terme une meilleure estimation des flux air-mer. De plus, les modèles de vagues dépendent des vents, et la modélisation des vagues dans la zone Arctique libre de glaces jusqu'à la pénétration de l'onde des vagues dans la zone marginale de glace est l'objet de plusieurs projets futurs (appel ONR, projet EU), dans lesquels des vents forts mieux quantifiés pourraient être intégrés.

Girard-Ardhuin

Messages : 3
Date d'inscription : 08/03/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum