Faire "émerger' les bassins versants & une remarque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Faire "émerger' les bassins versants & une remarque

Message  Christophe Grenier le Ven 14 Mar - 18:30

Adoptant un instant le regard de l’hydrologie je constate que les chapitres 1 et 10 a priori les plus proches du sujet ont des zones de recoupement importantes. Il serait peut être intéressant de clarifier les périmètres et objectifs associés plus avant. Les deux insistent en tout cas plutôt sur le caractère « intégré » de l’approche. Plus largement l’hydrologie apparaît très présente dans l'ensemble du document mais dispersée dans de nombreux chapitres et « au service » d’un contexte. C’est en effet un maillon indispensable pour aborder les transferts d’eau et leur évolution (flux, qualité, saisonnalité, variabilité), le transport de matière, les bilans de carbone, l’évolution des écosystèmes, la question des ressources en eau …


Le congrès Chantier Arctique a montré que l’étude des bassins versants englacés ou pergélisolés étaient directement adressée dans la communauté française qui relève que les processus s’y déroulant sont complexes et encore peu caractérisés requérant un effort particulier. Ainsi il me semble que cette thématique, une des « briques de base » des questionnements sur système arctique, ne devrait pas complètement se diluer compte tenu des enjeux de recherche associés mais devrait apparaître plus clairement pour elle-même à un moment de la synthèse. Il est alors évigemment tout à fait légitime de la replacer également dans le contexte plus complet ... comme il a déjà été fait.


Je suggère finalement d’apporter un élément de structuration, par exemple dans le chapitre 10, en faisant apparaître la notion de bassin versant. Le bassin versant, émergeant comme notion structurante du discours permet de marquer l’importance de l’étude de ce maillon « central » (item à un niveau comparable à « estuaire et environnement marin » par exemple ?). Il apparaît d'ailleurs à différentes échelles (cf chapitre 1 et 10). Le contenu du texte reste donc a peu près le même et l’exposé relatif aux évolutions des bassins versants, des couplages hydrologie et thermique, des évolutions des berges, des isotopes … s’y place facilement tout en permettant également de renvoyer à l’éventail des projets présentés lors de la prospective et qui sont spécifiquement dédiés aux études de l’hydrologie (rivières, lacs) et des bassins versants. L’approche bassin versant permet au passage également d’insister sur l’évolution attendue du volet souterrain quasi absent du document, de l’hydrogéologie et de l’eau immobilisée dans le sous-sol dans le contexte du changement climatique et qui porte des conséquences fortes sur la dynamique de bassins versant et à terme sur l’évolution des ressources en eau.


Un dernier mot pour remarquer que les volets « méthodes d’approches » est inégalement développé dans les différents chapitres du document. On pourra comparer par exemple les chapitres 1 et 7. Peut-être pourrait-on harmoniser ces points ?

Christophe Grenier

Messages : 2
Date d'inscription : 20/03/2013
Localisation : LSCE, Saclay, France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum