Un Observatoire Homme Milieu International (OHMI) au NUNAVIK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un Observatoire Homme Milieu International (OHMI) au NUNAVIK

Message  BLANGY Sylvie le Lun 6 Mai - 17:08

L'institut Ecologie et Environnement du CNRS (INEE) et le Centre d'Études Nordiques (CEN, Québec) ont créé un Observatoire Hommes-Milieux
International (OHM.I) au Nunavik, centré sur le territoire du village de Kangiqsujuaq (Wakeham Bay, détroit d'Hudson) en partenariat avec l'Administration
Régionale Kativik (ARK). L'OHM.I "Nunavik" est le 8e observatoire du Réseau des OHM. Il a vocation à intégrer le Labex "Dispositif de Recherche
Interdisciplinaire sur les Interactions Hommes-Milieux" (DRIIHM) qui anime l'ensemble du dispositif.

La période qui va de la date de création (5 Octobre 2012) au 31 Décembre 2013, dite de préfiguration, est consacrée à la mise en place des
instances de direction et d’organisation, aux prises de contact avec tous les scientifiques qui souhaiteraient participer à cet observatoire, à la précision
des problématiques et des axes de recherche qui seront prioritairement mis en oeuvre. En fin de période, un colloque de lancement sera organisé, qui marquera
le plein avènement de cette structure partagée.

Le fait structurant concerne le contexte climatique, écologique, social et culturel de l'Arctique et la volonté des communautés résidentes de maitriser leur développement et de prendre en main la gestion de leurs ressources et de leur territoire.
L’événement fondateur est constitué par les impacts cumulatifs du changement global (climatique, économique, social) et en particulier, le lancement en 2011 d’un vaste programme de développement économique du Grand Nord.

Organisation
L’OHM.I Nunavik sera doté d’un conseil de direction, d’un comité de pilotage scientifique et d’un conseil d’orientation stratégique.
La Direction pour la partie canadienne est confiée à Madame Monique BERNIER, Professeure, CEN-INRS, et, pour la partie française, à Madame
Sylvie BLANGY, Ingénieure de Recherche CNRS, qui est aussi coordinatrice du projet. Les directeurs adjoints sont Madame Najat Bhiry, professeure et
directrice du CEN et Monsieur Dominique Marguerie de l’université de Rennes 1.
Les laboratoires susceptibles de contribuer à l’effort de recherche au sein de l’OHMI sont issus de plusieurs organismes de recherche
localisés dans des universités canadiennes et françaises. Ce qui souligne l’audience possible de cet Observatoire. Ils concernent plusieurs champs disciplinaires
(biologie, droit, écologie, économie, histoire, géographie, géosciences, sociologie, anthropologie, sciences politiques).

Thématiques de recherche
L’OHMI souhaite se consacrer à l’étude de la qualité de vie dans les communautés et le devenir des écosystèmes et de la biodiversité dans
cette région. Les recherches, multi et interdisciplinaire, s’attacheront en particulier aux aspects environnementaux et sociaux-économiques encore peu
couverts par les programmes actuels sous ses multiples facettes (faune, ressources, santé, logement, emploi, milieux sécuritaires).

Les thématiques clés identifiées aujourd’hui
sont :


• les impacts cumulés environnementaux et sociaux de l’industrialisation du Grand Nord (sites miniers et infrastructures
majeures). Impacts physiques et biologiques sur les territoires et les ressources (contaminants, gestion des déchets, transports des matières) mais
aussi les impacts sociaux et économiques réels (conditions de travail, répercutions sur style de vie).

• la vulnérabilité des principales espèces animales et végétales qui ont une valeur économique et/ou spirituelle chez les
Inuit et les Premières Nations et qui sont menacés par le cumul des changements.

• les impacts du climat sur la biodiversité animale, végétale, la cryosphère (le couvert de glace de mer, estuaire, fluvial) et la stabilité des sols,
etc. sur la zone littorale (érosion, transport maritime, marchandise, construction, chasse/pêche, déplacement et sécurité…).

• la qualité de vie des résidents et leurs aspirations (santé, niveau de vie, démographie, identité).

• les modèles et scénarios alternatifs de développements économiques envisagés qui tiennent compte des valeurs, de la gouvernance
et des modes de vie Inuit.

• les stratégies d’atténuation et d’adaptation des populations pour contrer les effets des changements climatiques.

Kangiqsujuaq au Nunavik

Ce village, créé en 1980, se trouve à l’extrême nord québéquois, en position littorale (Wakeham bay, détroit d’Hudson). Il a été recommandé par l’Administration
Régionale Kativik pour cet OHM.I. Il a été fondé le 20 septembre 1980. Il avait 696 habitants en 2011.
Il est situé à proximité d’une des plus grandes mines de Nickel Raglan Xstrata (mise en production commerciale en 1997, 1,3 millions de tonnes annuelles produites).
et à proximité du premier Parc National des Pingualuit, porte d’entrée touristique. Il accueille Nasivvik, un centre pour la santé des inuits et les changements
environnementaux (http://www.nasivvik.ulaval), et les bureaux de Makivik Corporation (Unité économique du Nunavik)
Il est le lieu d’un projet de port en eau profonde dans le cadre du plan nord.
De nombreux projets de recherche s’y sont déjà entrepris, notamment sur l’impact des changements climatiques dans le passé récent, sur l’impact de la fonte du
pergélisol sur les infrastructures minières et sur les pistes d’atterrissage, sur les migrations du troupeau de caribou menés par les chercheurs
du consortium du Centre d’études nordiques (CEN).

Pour en savoir plus sur les OHM: http://www.ohm-inee.cnrs.fr
Contacts à l’INEE Robert Chenorkian, DAS et au CEFE: sylvie.blangy@cefe.cnrs.fr

Nous invitons toutes les personnes intéressées par ces thématiques, cette démarche collaborative et cette région géographique à nous rejoindre et
nous contacter.

BLANGY Sylvie

Messages : 4
Date d'inscription : 02/05/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum